Le métier d’interprète

métier d'interprète

Le métier d’interprète peut être mal connu ou du moins on n’en connait pas toutes les facettes et subtilités. Voici en quelques lignes un petit guide sur le métier d’interprète.

Qu’est-ce qu’un interprète ?

Le traducteur rédige, l’interprète parle. Voilà déjà comment différencier de façon basique les deux métiers. Un interprète est une personne diplômée d’un bac + 5 en interprétation. Il se doit d’être impartial et de retranscrire précisément ce que l’orateur a dit.

L’interprétation consécutive

Le métier d'interprète

En interprétation consécutive, l’interprète parle à la suite de chaque orateur. L’orateur est donc obligé de marquer des pauses pour que l’interprète traduise. L’interprète prend des notes lorsque l’orateur parle afin de retransmettre précisément le message.

Cette technique est fréquemment utilisée lors de réunion en petit comité ou pour des conférences téléphoniques.

L’interprète n’a, ici, pas besoin de matériel particulier.

L’interprétation simultanée

En interprétation simultanée, l’interprète parle en même temps que l’orateur avec un décalage de quelques mots et quelques secondes. Les interprètes sont éloignés du et des orateurs et travaillent généralement en cabines insonorisées.

Dans ce cas, l’interprète a besoin de matériel. Il peut arriver également que l’interprète travaille avec une « valise ». Cette valise se compose de deux micros, un émetteur et un récepteur et de casques ou bidules. Cette technique peu confortable est peu appréciée des interprètes. On peut l’utiliser pour un temps restreint ou très pratique pour des visites, lors de déplacements.

Les interprètes travaillent en binôme et doivent se relayer toutes les 20 à 30 minutes.

Tout matériel devra être installé et testé la veille de la prestation.

La préparation

Comme avant une réunion ou un discours, l’interprète doit lui aussi se préparer. Avant toute prestation, l’interprète devra connaître l’agenda de la réunion, les sujets abordés et si tel est le cas, les documents qui seront présentés.

A inclure dans le budget

Les honoraires d’un interprète sont calculés à la journée. Dans les honoraires, sont compris la prestation du jour mais également le temps de préparation. Un interprète facturera les frais kilométriques pour se rendre sur les lieux de la mission et pourra demander à ce que l’hébergement soit pris en charge tout comme les repas.

Faire appel à un professionnel a un coût mais l’amateurisme pourrait vous coûter encore plus cher !